Une vie sociale après le bébé ? Oui !

Le soutien des amis et de la famille aide les nouvelles mères à mieux composer avec le stress.
Aussi joyeux que soit l’accueil d’un bébé dans la famille, cela peut aussi être une période stressante et potentiellement « isolante », même pour les mères et les pères les plus branchés.

Pourquoi le soutien social est-il important ?

L’accouchement et les premiers jours de l’éducation des enfants sont épuisants sur les plans physique et émotionnel. Qu’une mère souffre ou non de dépression post-partum ou du « baby blues », le début de la parentalité est généralement une montagne russe d’émotions. Le fait d’avoir des gens vers qui se tourner pendant cette période pour parler, se plaindre, pleurer, rire et nous dire que le bébé est adorable, peut être une source vitale de soutien pour les parents. Les chercheurs sont d’accord : Des études ont montré que les mères qui ont accès à l’aide fiable des autres ont une meilleure estime d’elles-mêmes.

Vous, vos amis et votre bébé

Ajouter un bébé à l’équation peut changer les amitiés existantes. Si, par exemple, vous êtes la première de votre groupe d’amis à tomber enceinte (ou la dernière). Il se peut que vos amis ne comprennent pas votre nouvelle perspective, vos priorités ou vos défis après la naissance de votre bébé. Certaines amitiés peuvent continuer à grandir et à s’approfondir malgré ces différences, tandis que d’autres peuvent s’effondrer pour le moment. La recherche d’occasions de rencontrer d’autres familles à la même étape de la vie peut aider.

Cartographie des nouveaux réseaux

Même s’il peut être stressant de trouver une façon de maintenir des amitiés et des liens familiaux avec un nouveau bébé (comme dans : le bébé fait caca dès qu’on le met dans le siège d’auto pour aller jouer), c’est une façon de prendre soin de soi durant ces premiers mois. Voici quelques suggestions pour garder le contact :

Sortez c’est tout. De la maison, bien sûr. pPs besoin d’aller loin. Même une visite à l’épicerie, au centre commercial ou au terrain de jeux peut briser le sentiment d’isolement. Vous vous sentirez ainsi plus connecté au monde qui vous entoure.

Recherchez une activité pour adultes. Beaucoup de nouveaux parents se sentent coupables ou dépassés à l’idée de faire quelque chose juste pour eux-mêmes. Mais à une époque où répondre aux besoins de votre bébé est une grande partie de votre journée, trouver un peu de temps chaque semaine juste pour vous peut être une façon saine de vous reconnecter avec votre bébé avant son arrivée. Suivez un cours ou joignez-vous à un groupe qui se concentre sur vos propres intérêts et talents. Ou juste rencontrer des amis.

Entretenez les relations que vous avez déjà. S’en remettre à ses amis et à sa famille n’est pas forcément naturel au début. Mais laisser les gens aider peut apporter beaucoup.

Trouvez un groupe en ligne. Il y a des groupes de parents de tous les types en ligne. Essayez de faire des recherches sur les sites de médias sociaux ou tout autre site Web sur l’art d’être parent pour trouver des groupes qui pourraient bien convenir. Certains sont organisés selon l’âge des enfants, tandis que d’autres tournent autour de pratiques et de philosophies parentales particulières – alors explorez et trouvez aussi votre peuple virtuel.

Trouver et construire votre réseau peut prendre du temps et des efforts, mais cela en vaut la peine. Qu’il s’agisse d’autres nouveaux parents, de compagnons de marche, de camarades de lecture ou de vos propres frères et sœurs, le fait de savoir que les autres ont votre dos – que vous n’êtes pas seul – peut vous aider grandement à composer avec le stress quotidien d’être un nouveau parent.

Laisser un commentaire