Gérer les gros facteurs de stress avec les petits

Vous êtes la personne la plus importante dans la vie de votre enfant. C’est vous qui l’aidez à se sentir en sécurité. Quand vous êtes inquiet ou triste, il le sait. Prendre soin de vous est l’une des façons les plus importantes de prendre soin de votre enfant.

Sentiments que vous pouvez ressentir en période de stress :

  • Difficulté à dormir :vous réveiller la nuit ou faire des cauchemars.
  • L’alimentation change : peut-être pas d’appétit ou peut-être tendance au grignotage.
  • S’énerver facilement ; perdre son sang-froid ; pleurer beaucoup.
  • Peur et inquiétude de ce qui va vous arriver, à vous et à votre famille.
  • Pas d’énergie pour faire quoi que ce soit, même s’il y a tant à faire.
  • Vous avez peu de contrôle sur votre vie.
  • Sans espoir pour l’avenir.

Ces sentiments sont normaux et, dans bien des cas, des réactions rationnelles à des situations stressantes. C’est la façon dont vous gérez ces sentiments qui fait la différence pour vous et votre enfant.

Voici quelques idées pour prendre soin de vous même lorsque vous êtes le plus stressé :

  • Restez connecté. Parlez à des gens en qui vous avez confiance. Partagez vos sentiments, vos craintes et vos préoccupations. Garder ces sentiments forts à l’intérieur peut les faire grandir et ajouter à votre stress.
  • Si possible, trouvez des moyens de faire de l’exercice seul et avec votre enfant. Cela peut être une excellente façon de réduire le stress.
  • Faites une pause par tous les moyens possibles. Promenez-vous, lisez, faites quelque chose qui vous apaise et vous satisfait.
  • Trouvez des façons de vous amuser avec votre enfant. Des activités comme chanter et lire des livres ensemble peuvent soulager le stress des parents et des enfants !
  • Établissez une routine quotidienne du mieux que vous le pouvez. L’uniformité et les routines aident les adultes et les enfants à se sentir en sécurité.
  • Essayez les techniques de pleine conscience. Notez les sentiments qui vous viennent à l’esprit, mais essayez de ne pas rester bloqué sur des pensées négatives. Pensez à ce que vous pouvez faire avec vos sentiments qui pourrait être productif.
  • Demandez de l’aide ! Envisagez de parler à un professionnel de santé ou de demander l’aide d’un autre professionnel si vous avez d’autres questions ou si vous avez besoin de plus de soutien.

Laisser un commentaire